Les plantes et racines du continent africain

Le KHAMARE : origine, vertus et bienfaits pour le métabolisme.

Les racines de khamarĂ©, dioula, gongoli, cepp, sont  issues d'une appellation diffĂ©rente au sein de chaque pays qui l'utilise mais essentiel pour le bien-ĂȘtre de ses utilisateurs.

Il existe plus de 12 variétés de khamaré réunis sur le continent africain avec chacune des vertus différentes, nous avons sélectionné minutieusement les plantes à faible rendement mais dont les vertus sont indéniables.

Voici les nombreuses vertus :

♄ Aphrodisiaque

♄ DĂ©toxifie le corps, drainant puissant

♄ Purifie le corps de la femme et de l'homme

♄ Antiseptique

♄ lubrificateur naturel

♄ Cycle et douleurs menstruelles

♄ Cicatrisant post accouchement

♄ Facilite la digestion, amĂ©liore le transit

♄ DiurĂ©tique, brĂ»le-graisses

♄ Active et rĂ©gĂ©nĂšre le mĂ©tabolisme

♄ Femme allaitante, coliques du nourrisson

♄ Purifie la peau (acnĂ©s, tĂąches, cicatrices)

Le Bissap (Hibiscus) : origine, vertus et bienfaits pour le métabolisme.

Les origines du Foléré (hibiscus) :

Voyageons quelques instants dans le passé pour découvrir les origines de cette plante.

Le bissap (ou FolĂ©rĂ© au Cameroun) est un arbuste qui mesure entre 1 et 2 mĂštres. Il est originaire d’Asie du Sud-Est et il a Ă©tĂ© importĂ© sur le continent africain au 19Ăšme siĂšcle pour son sol fertile.

Les bienfaits : 

Le bissap possÚde de nombreux bienfaits insoupçonnés. Cependant, des scientifiques ont fait des recherches dans ce sens et se sont intéressés aux effets liés à sa consommation de cette boisson. Ainsi, ils ont découvert que cette plante a plusieurs vertus.

Tout d’abord, la consommation de bissap favorise la digestion et aide Ă  drainer le corps de toutes les impuretĂ©s accumulĂ©es.

Le bissap est connu pour avoir des vertus hypotensives. En effet, il aide Ă  combattre l’hypertension en rĂ©gulant la pression artĂ©rielle.

Ensuite, la fleur d’hibiscus regorge de vitamines. En effet, on y trouve de la vitamine C, B2 et B3, ainsi que du calcium et du fer. C’est donc une boisson qui est bonne pour la peau car les vitamines qu’elle contient favorisent la production de collagùnes et donc ralentissent le vieillissement de la peau.

De plus, cette boisson a des propriétés antalgiques. Elle est recommandée aux femmes pendant leur cycle menstruel car elle relaxe les muscles utérins.

Par ailleurs, c’est une boisson Ă©nergĂ©tique qui boost votre journĂ©e en continue dans de bonnes conditions.

 

La noix de kola, un stimulant naturel pour une vie pleine d’énergie

Depuis des millénaires, les populations d'Afrique mùchent la noix de cola pour combattre la fatigue, apaiser la faim et la soif. Elles ont toujours servi de dopant naturel. Ce sont donc leurs vertus toniques, excitantes et reconstituantes qui ont fait la renommée de la noix de cola en phytothérapie.

Les vertus thérapeutiques du cola (kola)

Traditionnellement, on prĂȘte au cola des vertus aphrodisiaques liĂ©es aux principes actifs excitants qu'il contient. Il est donc souvent prĂ©conisĂ© comme tonique sexuel. On lui prĂȘte Ă©galement de nombreuses propriĂ©tĂ©s thĂ©rapeutiques. En effet, le cola favoriserait la circulation du sang et serait Ă©galement un excellent tonifiant musculaire. Ses propriĂ©tĂ©s diurĂ©tiques favoriserait la perte de poids. UtilisĂ© dans l'industrie pharmaceutique, le cola intervient dans la composition de nombreux mĂ©dicaments, notamment ceux qui aident Ă  lutter contre l'asthme et les maladies pulmonaires.

En effet, ce fruit amer possĂšde plus de cafĂ©ine que le café mais Ă©galement kolatine et kolatĂ©ine qui viennent adoucir les effets de la cafĂ©ine. La cafĂ©ine est diurĂ©tique et a un effet coupe-faim donc la Kola peut ĂȘtre utilisĂ©e dans cadre de diffĂ©rents rĂ©gimes.
Le kinkéliba : plante africaine diurétique

Le kinkéliba (Combretum micranthum) appartient à la famille des Combrétacées. Originaire d'Afrique, cet arbuste ne poussera pas dans votre jardin, pas plus que vous n'en cueillerez les feuilles au bord d'un chemin en vous baladant dans la campagne française. Cependant, l'utilisation traditionnelle de kinkéliba pour soigner en Afrique remonte au XIXÚme siÚcle.

ï»ż

Le kinkéliba, diurétique et digestif

Combretum micranthum, kinkéliba, appelé également quinquéliba, quinquiliba ou "tisane de longue vie" est un arbuste touffu et buissonnant d'Afrique occidentale, particuliÚrement répandu au Sénégal, au Cameroun, au Mali et dans l'ensemble du Sahel utilisées depuis des millénaires.

En 1937, le kinkéliba fut inscrit à la pharmacopée française et seulement depuis 1985 à la pharmacopée africaine.

Ce sont les vertus antipyrétiques des feuilles qui ont fait la renommée du kinkéliba notamment dans les cas de paludisme et d'états fiévreux divers. la passiflore en phytothérapie. En cas de problÚmes gastro-intestinaux, de coliques, de vomissements et de constipation, le kinkéliba peut s'avérer efficace du fait de ses propriétés diurétique, cholagogue, émétique, hépatique et digestive.

On les utilise principalement en Afrique, pour faire une boisson qui se boit pour le plaisir, et qui s'emploie en médecine traditionnelle pour soigner de nombreux maux.

Quels sont les bienfaits du kinkeliba pour la santé ?

Le kinkeliba se démarque par sa teneur en tanins, bétaïnes, nitrates de potasse, hétérosides, polyphénols, flavonoïdes, combrétines et des tanins catéchiques. La feuille contient aussi des acides-alcools et des acides aminés quaternaires. 

Il est réputé pour ses vertus diurétiques, cholagogues, dépuratives et digestives.

En médecine traditionnelle africaine, il est employé en infusion contre la constipation, pour protéger les cellules hépatiques, pour stimuler la fonction biliaire et favoriser l'excrétion biliaire. C'est aussi un excellent anti-inflammatoire et antibactérien.

C'est donc une plante aux effets dĂ©puratifs, avec l'avantage d'avoir un goĂ»t trĂšs agrĂ©able, lĂ©gĂšrement boisĂ© et pas du tout amer, contrairement aux autres plantes detox ayant le mĂȘme effet.

Pour amĂ©liorer son action dĂ©purative gĂ©nĂ©rale, il est intĂ©ressant de l'associer aux thĂ© et d'autres plantes d'Afrique, qui elles, sont dĂ©puratives au travers d’une action sur les reins, et non sur le foie, ainsi, les plantes sont complĂ©mentaires.